C’est dans le Sud-Ouest de la France, au pays de Jacquou le croquant, que tous les férus de tourisme vert sont un jour conviés. Aucun d’eux ne peut se dérober à l’attirance de son charme venu d’une autre époque. Douceur du climat, quiétude et harmonie sont arrivées à chaque coup à séduire les plus sceptiques.

Le Périgord, cet ancien comté de l’actuelle Dordogne qui est certainement l’une des plus belles vallées de France a la particularité d’être divisé en quatre parties auxquelles quatre couleurs sont attribuées :

  • Le Périgord vert, au nord, très boisé, aux forêts de chênes clairs, châtaigniers, prairies, étangs, tout autour de Nontron, ville reine d’excellence des métiers d’art. Grottes préhistoriques de Villars ainsi que l’un des plus beaux villages de France du nom de Saint Jean de Côle vous tendent du rêve à portée de main. Jules Verne fût séduit le premier en baptisant de vert ce Périgord remarquable.
  • Le Périgord blanc, au nord-ouest, dénommé ainsi par la couleur de ses plateaux calcaires, autour de la vieille ville de Périgueux détentrice de la cathédrale Saint Front, monument historique classé, son deuxième musée préhistorique de France, alors que tout autour de grands champs céréaliers font de lui le « grenier du Périgord ».
  • Le Périgord noir, au sud-est, aux forêts de chênes sombres et Sarlat, lieu phare, ancienne ville médiévale, ville d’art et d’histoire, précieusement conservée, pleine de vie, même en hiver lors de son marché de Noêl, sa fête de la truffe, celle de la châtaigne et du cèpe. Une pléiade des plus beaux villages de France s’invite, de nombreux châteaux tel Castelnaud, des jardins superbes sans oublier les célèbres grottes de Lascaux.
  • Le Périgord pourpre comme la couleur des feuilles de vigne, au sud-ouest, autour de la vieille ville de Bergerac et de ses fameux vignobles, son château de Montbazillac, son abbaye cistercienne de Cadoin, joyau architectural classé, surprenante empreinte spirituelle.

Le Périgord, à forte tendance rurale, peut s’ennoblir de la richesse de son patrimoine culturel, archéologique, historique ou naturel, de ses sites exceptionnels ; toutefois il n’oubliera jamais de mettre en avant sa célèbre gastronomie à la renommée mondiale. Ses bonnes tables périgourdines ne manqueront pas de vous accueillir dans leurs plus pures traditions.

Il faudra bien goûter terrines, foies gras aux truffes noires, pâtés subtils genre « papitou », confits, pommes de terre sarladaises, fromages de cabécou accompagnés de vins du terroir, pommes, fraises, noix, cèpes et châtaignes.

En Périgord, tous les sens s’unissent pour des moments intenses de plaisir et de paix inégalés.